PRÉSENTATION DE L’AIASR – Association des Ingénieurs Agronomes de Suisse Romande

L’AIASR compte près de 300 membres francophones et francophiles, issus en priorité de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, mais aussi d’autres milieux universitaires suisses et étrangers, soit près des trois quart des agronomes romands. Elle se veut être à la fois une plateforme d’échanges professionnels et une association conviviale, où il fait bon se retrouver entre collègues et amis.

Elle s’intéresse à la relève en agronomes en soutenant activement la promotion de la profession auprès des collégiens et gymnasiens romands, en les encourageant à entreprendre les études d’agronomie au Poly à Zurich.

L‘AIASR porte allégrement ses 90 ans, elle a en effet été fondée en 1922 par les agronomes romands qui ressentaient alors le besoin de s’associer pour participer au redressement du pays suite à la guerre mondiale de 1914–1918. La Suisse, tout comme l’Europe dévastée, avait alors faim et les agriculteurs, en manque de conseils et de formation, peinaient à subvenir aux besoins alimentaires de la population.

L’AIASR est en contact et co-organise des projets avec d’autres associations telles que:

  • l'Association suisse des ingénieurs agronomes et des ingénieurs en technologie alimentaire (ASIAT)
  • le Cluster Food & Nutrition, association dont les membres proviennent de différents horizons de la production agricole, transformation agro-alimentaire, conditionnement, formation et autres domaines connexes, liés à l’alimentation
  • Alumni BFH-HAFL, association des diplômés de la HAFL (Hochschule für Agrar- Forst- und Lebensmittelwissenschaften, Zollikofen)
  • Uni-Agro Suisse, branche suisse de la Fédération UniAgro qui regroupe des diplômés de six grandes écoles en sciences agronomique et agro-alimentaires françaises
  • Agros sans frontière Suisse

 

PRÉSENTATION DE L’AIASR – Association des Ingénieurs Agronomes de Suisse Romande

L’AIASR compte près de 300 membres francophones et francophiles, issus en priorité de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, mais aussi d’autres milieux universitaires suisses et étrangers, soit près des trois quart des agronomes romands. Elle se veut être à la fois une plateforme d’échanges professionnels et une association conviviale, où il fait bon se retrouver entre collègues et amis.

Elle s’intéresse à la relève en agronomes en soutenant activement la promotion de la profession auprès des collégiens et gymnasiens romands, en les encourageant à entreprendre les études d’agronomie au Poly à Zurich.

L‘AIASR porte allégrement ses 90 ans, elle a en effet été fondée en 1922 par les agronomes romands qui ressentaient alors le besoin de s’associer pour participer au redressement du pays suite à la guerre mondiale de 1914–1918. La Suisse, tout comme l’Europe dévastée, avait alors faim et les agriculteurs, en manque de conseils et de formation, peinaient à subvenir aux besoins alimentaires de la population.

L’AIASR est en contact et co-organise des projets avec d’autres associations telles que:

  • l'Association suisse des ingénieurs agronomes et des ingénieurs en technologie alimentaire (ASIAT)
  • le Cluster Food & Nutrition, association dont les membres proviennent de différents horizons de la production agricole, transformation agro-alimentaire, conditionnement, formation et autres domaines connexes, liés à l’alimentation
  • Alumni BFH-HAFL, association des diplômés de la HAFL (Hochschule für Agrar- Forst- und Lebensmittelwissenschaften, Zollikofen)
  • Uni-Agro Suisse, branche suisse de la Fédération UniAgro qui regroupe des diplômés de six grandes écoles en sciences agronomique et agro-alimentaires françaises
  • Agros sans frontière Suisse